Pierre SOULAGES

Classé dans : A partager | 0

L’OUTRENOIR

Une lumière s’est éteinte dans la nuit du 25 au 26 octobre 2022. L’Occitanie vient de perdre Pierre Soulages,  le créateur des vitraux de CONQUES. A force de recherches, de travail acharné, cet homme passionné a su trouver le verre qui allait unir le temps des vieilles pierres a la modernité du XXe siècle. Les vitraux de Conques reflètent les couleurs mouvantes de la lumière naturelle. Dans toutes ses toiles l’artiste montre que le noir n’est pas noir, que la lumière s’y accroche comme l’espoir renaît quand  on croit que tout est perdu.

Mourir à 102 ans, en pleine lumière, au sommet de sa gloire, n’est pas réservé aux communs des mortels. La passion qui l’animait lui a sans doute permis  d’atteindre cette longévité exceptionnelle. Il laisse une œuvre considérable et le souvenir d’un homme qui n’a jamais renoncé. On l’aime ou on ne l’aime pas, mais on reste admiratif devant cette volonté de réussir à  faire germer ce qu’il sentait au plus profond de lui-même.

 

Et c’est ainsi qu’est né l’OUTRENOIR.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ci-joint un  texte écrit pour ses 100ans.

 

Noir lumière

Sur son tableau noir de peinture

Soulages trace des lignes, creuse, griffe, rature,

Et de cette pâte obscure,

jaillit une clarté, chose incroyable !

La lumière ondule sur les crêtes,

se faufile dans les rainures

et réapparaît ailleurs, là où se pose le regard ;

C’est un jeu de cache-cache entre la toile et l’observateur.

 

Noir, c’est noir ! et non, pas seulement !

C’est un rayon de lune qui joue sur l’étang noir,

C’est la flaque d’eau de pluie éclaboussée de lumière,

 sous le réverbère de la ville,

C’est la lueur de l’aurore qui pénètre dans la chambre noire,

entre les lames des persiennes,

C’est la goutte d’eau qui glisse comme une perle de pluie

 sur l’écran de la nuit,

C’est l’œil qui pétille quand surgit l’idée lumineuse !

C’est la première étoile qui s’allume dans la voûte céleste,

C’est l’espoir qui naît quand tout semble perdu.

 

Le noir de Soulages n’est pas triste,

Il ne porte pas le deuil, c’est le noir de l’espoir qui engendre la vie,

comme aux premiers instants de la naissance du monde.

De la Matière Noire, après cent ans de gestation,

Soulages a fait jaillir la lumière.

Une nouvelle couleur est née,

C’est un noir brillant qui vient de loin, c’est l’Outre – Noir.

 Marcelle

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.