LES MIROIRS DE FRIDA KAHLO par Robert Vazquez (29 janvier 2019)

Classé dans : A partager, Conférences | 2

Magdalena Carmen Frida Kahlo y Calderón que l’on nomme simplement Frida est née le 6 juillet 1907 à Coyoacán quartier de la banlieue de Mexico. Troisième de 4 filles, elle partage avec son père Wilhem (Guillermo) Kahlo épileptique l’expérience de la fragilité et de la solitude mais entretient avec sa mère Matilde Calderón une relation ambivalente où se mélangent amour et mépris.

A 6 ans, elle est atteinte d’une  poliomyélite à la jambe droite, elle conservera des séquelles qui lui vaudront le surnom de pata de palo (jambe de bois) qu’elle dissimule d’abord avec des pantalons puis d’amples robes. Ses premières années coïncident avec celles de la révolution mexicaine. Elève brillante de la prestigieuse Escuela Nacional Préparatoria où elle est admise  en 1922, Frida s’intéresse à la biologie, la zoologie et l’anatomie. Elle ambitionne une carrière médicale. Le cours de sa vie va basculer le 17 septembre 1925. L’autobus qui la ramenait chez elle en compagnie de son ami Alejandro est violemment percuté par un tramway. Sous le choc, le bus se disloque et la rampe métallique du véhicule va lui traverser l’abdomen, le vagin et endommager gravement sa colonne vertébrale.

A partir de ce funeste accident, elle mènera un combat harassant contre la dégradation insidieuse et la douleur où ses compagnons furent les miroirs et sa peinture qui lui permettront d’échapper  à l’ennui.

Comment ne pas lire l’expression de son désarroi dans son langage pictural tellement singulier ? Deux fois mariée au célèbre muraliste Diego Rivera, « Frida » mourut le 13 juillet 1954. Elle nous laisse une œuvre toute intérieure bouleversante de féminité blessée et démesurée comme une volonté autobiographique qui ne dissimule rien et brave tous les interdits.

Robert Vazquez

 

Diaporama créé à partir des tableaux choisis par Robert Vazquez pour illustrer l’hommage à Frida Kalho :

Et pour ceux qui veulent en savoir davantage :

Ce document  PDF « Frida Kahlo, la peinture à fleur de peau » de John Berger ICI

Ce lien vers le Musée Frida Kahlo à Mexico : ICI

et ce  documentaire  très touchant sur la vie et l’oeuvre de Frida :

2 Responses

  1. maiauch32

    Merci Robert pour ce C.R. et aussi à celle qui a bien voulu rajouter les diaporamas!!!
    Souvenirs de l’expo vue à Paris…

  2. Le raton

    Voilà un compte-rendu riche et bien documenté qui peut intéresser ceux qui n’ont pu assister à la conférence sur Frida KAHLO,cette femme-peintre qui a su trouver dans l’art une voie pour vaincre la douleur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.