Foire de la Sainte Catherine

Classé dans : A partager | 0

Foire de la Sainte Catherine

Un peu en avance sur la date, ce dimanche 21 novembre, a eu lieu sous la halle Verdier, la 31e Foire de La Sainte Catherine, organisée par la Section Nature et Patrimoine des Foyers Ruraux du Gers. Cette manifestation traditionnelle fut initiée par Jean-Louis Dutrey dans le but de sauvegarder des espèces fruitières de nos campagnes. Tous les auscitains connaissaient Mr Dutrey, pour ses nombreuses connaissances de la nature, sa passion pour les plantes anciennes et les arbres fruitiers d’autrefois. Sa fille Christiane et madame Jacqueline Bonneau, la présidente des Foyers Ruraux, maintiennent cette tradition dans l’esprit de son initiateur.

Depuis ce matin 10h et jusqu’à 17h les amateurs de jardins, les passionnés de patrimoine, défilent, devant les divers stands.

Le pépiniériste Mr Raymond Lapèze , spécialiste et défenseur  de la régénération naturelle et de la gestion de l’existant, expose une grande variété d’arbres fruitiers anciens.

Jacques Estingoy montre et remontre les différents types de greffe : en fente, en couronne, en écusson ; spécialiste des vignes vierges, il vous dira tout sur les lambrusques et autre liane.

En plus des plantes anciennes on pouvait acheter des produits locaux : floc, miels, vins, armagnac.

Les enfants étaient intéressés par des jeux surprenants : la planche à trous, le Fakir, jeu de style billard, jeu de Passe-boule…

Il y avait aussi de quoi surprendre les adultes : une machine de fabrication artisanale pour tresser des cordes en sisal, comme les vrais cordiers ; un toboggan, trieur de graines, de la plus lourde à la plus légère.

D’autres expositions attendaient les curieux : la société gasconne de mycologie présentait les champignons d’ici ; la CPIE (Centre Permanent d’Initiation à l’Environnement) affichait une sensibilisation à l’environnement et au jardinage naturel, des conseils pour lutter contre les indésirables de nos jardins.

L’Ostau Gascon, une fédération qui compte 27 associations qui œuvrent en faveur de la langue et de la culture occitane de Gascogne, était présente avec quelques ouvrages en occitan, des contes, mais aussi des recettes de cuisine avec des produits naturels locaux, textes traduits en français pour ceux qui ont oublié le gascon !

L’Art Paysan, était représenté par des œuvres créées à partir d’éléments pris dans la nature qui elle-même est une grande artiste.

Des photos en noir et blanc, des ateliers gersois illustraient notre mémoire gasconne en Armagnac : travaux des champs, récoltes, élevage, gavage, écoles, transports, habillements…

Sous cette halle où flottait encore l’ombre et l’esprit de J.Louis Dutrey, des passionnés de nature, attachés à leurs racines, sont venus échanger conseils, partager ce qu’ils ont en commun, un savoir – faire paysan, une sagesse naturelle, et plus secrètement, un désir de sauvegarder cet héritage.

« A la sainte Catherine, tout bois prend racine ! »

M.N

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.